La campagne « 2020 sans avion » vise à rassembler 100 000 personnes par pays qui s'engagent collectivement à garder les pieds sur terre pendant un an.


La campagne se fie sur la force du nombre pour

encourager les gens à adopter de nouveaux comportements.


Nous espérons susciter l’enthousiasme face à ce mouvement international et propulser une réflexion collective concernant le transport aérien.



MANIFESTE



Nous, les humains, avons tendance à agir comme les gens qui nous entourent. Voilà pourquoi la majorité des citoyens continuent à prendre l’avion malgré le fait que nous faisons face à une crise climatique sans précédent. La plupart des gens seraient prêt à agir pour renverser la situation s’ils prenaient conscience de la gravité de la situation et surtout, s’ils adoptaient une nouvelle perspective face à leur pouvoir individuel…


Dans une perspective de bonne volonté,

Dans une perspective de responsabilisation,

Dans une perspective d’incarner le changement,

Dans une perspective de questionner le statu quo,

Dans une perspective de s’approprier notre pouvoir décisionnel,


Cessons de prendre l’avion.

Ne serait-ce que pour 365 jours.


Le temps d’entamer une discussion respectueuse et saine

portant sur ce sujet délicat qu’est le transport aérien.


Dans le contexte actuel de la crise climatique qui nous concerne tous, la discussion sur les actions à prendre pour réduire notre empreinte écologique se doit d’inclure toutes les possibilités, peu importe leur apport, leur accessibilité ou leur popularité. Nous parlons, entre autres, d’alimentation, de transport collectif, d’efficacité énergétique, de consommation responsable, de minimalisme et d’engagement citoyen.


Tentons également de définir la limite du raisonnable.
Ayons le courage de reconnaître nos comportements démesurés.
Questionnons-nous sur notre besoin de nous évader
à notre guise, à tout prix et à bas prix…à quel prix?



AILLEURS DANS LE MONDE



La campagne « 2020 sans avion », qui était d’abord une campagne locale en Suède, a pris de l’ampleur et rayonne maintenant à l’échelle internationale.

Elle a fait son chemin jusqu'au Canada mais elle existe aussi en Allemagne, en Belgique, au Danemark, en France et au Royaume-Uni.

Si vous souhaitez vous joindre au mouvement et démarrer une campagne locale dans votre pays, allez-y!

POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS, n’hésitez pas à contacter Maja Rosén: maja@westayontheground.org
+46707186858



2020 sans avion - CANADA



1ER JANVIER - 31 DÉCEMBRE 2020





* Selon l'IPCC des Nations Unis, nous devrions réduire de moitié nos émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 afin de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 oC. En 2019, un canadien aura émis en moyenne 13,6 tonnes de CO2**; réduire de moitié ces émissions signifierait d'émettre plutôt 6,8 tonnes. Ainsi, un voyage aller-retour Montréal-Paris qui émettra approximativement 1,8 tonnes de CO2*** représenterait 26% de son allocation-carbone.